Vous êtes de bons parents

Martin et ZacharieC’est le message que Martin Larocque a scandé des dizaines de fois ce mercredi soir lors de sa conférence « La famille vaut mieux en rire ! » présentée à l’auditorium de la Polyvalente Saint-Georges.
(photo : Zach, notre champion Légo et Martin, notre conférencier)

Il n’y a pas de mode d’emploi pour être un bon parent. On prend souvent exemple sur nos propres parents qui eux, ont pris exemple sur leurs parents, et ce, depuis des millénaires. Dans tous les cas, il n’y a pas de méthode magique et surtout, la maman de « Caillou » n’est pas un exemple réaliste ou un exemple sur lequel nous devrions juger notre propre capacité parentale.

De plus, quoi que tu fasses ou que tu dises, il y aura toujours quelqu’un pour te critiquer ou te juger. Alors « On s’en fout ! » Fais les choses à ta manière et laisse faire les commérages. Et c’est ainsi que Martin nous a donné ses 5 lois non écrites d’un bon parent tiré de son expérience et des observations qu’il a faites au fil du temps.

  1. Sois (ton nom)
    Sois toi, Martin, Sophie, Pascal, Marie, David, Suzie… Fais les choses à ta manière et laisse faire les autres. Tu as envie d’essayer quelque chose, vas-y, fais-le. De toute manière, tes enfants prendront exemple sur ce que tu fais et non sur ce que tu dis. Alors, vas-y, laisse-toi aller, sois toi-même.
  2. Trouve ton ouvre-boite
    Qu’il vienne de chez Dollorama, de chez Canadian Tire ou d’une boutique spécialisée, ouvre ta can, ouvre ton enfant sur le monde, fais-lui découvrir plein de choses. Son cerveau est vide, alors vas-y, remplis-le de toutes sortes de choses.
  3. Tout est bon dans l’cochon !
    Tout comme on mange un cochon du museau à la queue, toutes les manières de faire sont bonnes. Il y en a avec lesquelles nous sommes plus à l’aise pis c’est correct. N’aie pas peur d’essayer des nouvelles choses, des recettes différentes. Certaines peuvent fonctionner avec tes enfants, d’autres non. Alors, vas-y, change ta recette, essaie-en une autre. Mets-y ta couleur !
  4. Garde les mains sur le volant
    C’est le parent qui est « le boss ». Pas la fillette de 4 ans qui en impose à ses parents. Comme parent, tu as le droit de dire NON. C’est aimer son enfant que de dire non.   On n’a pas à justifier ce NON comme on ne justifie pas les OUI que l’on donne ! Parce que… c’est comme ça !
  5. Trouve ton « drink »
    Ou accorde-toi le crédit mérité. Tout comme ton patron qui te dit à la fin de la semaine « Bravo, tu as fait une bonne job cette semaine », accorde-toi ce crédit. Offre-toi cette petite tape dans l’dos. Prends un verre ou offre-toi une bonne pizza. Prends le temps de te féliciter régulièrement !

C’est donc tout en humour que Martin nous a fait réaliser que la parentalité, ce n’est pas aussi compliqué qu’on pourrait le croire. Il faut se faire confiance, essayer des choses, se réajuster au besoin. Il y a des centaines de choses que tu pourrais enseigner à ton enfant, mais au final ce qu’il retiendra, c’est ce que toi, tu lui as démontré par tes actions de tous les jours.

Comme parent, on aimerait avoir toutes les forces, toutes les qualités possibles. Il nous arrive de nous comparer aux autres parents et d’être jaloux de leurs forces, mais cette différence que nos enfants rencontrent chez les autres contribue aussi à les faire grandir. Comme les anciens le disaient : ça prend tout un village pour élever un enfant !

Il faut aussi se rappeler dans quel contexte, on a fait cet enfant. Hé oui ! le sexe, le bonheur, l’amour ! Même si on a besoin de ventiler dans des moments plus difficiles, il faut cultiver le bonheur de vivre avec nos enfants. Il faut partager plus de positif avec notre entourage au sujet de nos enfants, pas seulement nos difficultés.

Nos enfants retiennent ce qu’ils voient de nous et le bonheur est l’une des plus belles choses à retenir. Soyons heureux pour nous-mêmes et nos enfants.

Martin Laroque et equipe parents plusL’Équipe Parents+
Caroline, Chantal, Marie, Sylvie et Susan
(Mélanie manquante sur la photo)
Merci à toutes ces personnes qui dans l’ombre nous aide à réaliser ce blog :  Edith, Caroline, Andréa, Mélanie, Éric, Isabelle. J’en oublie certainement. mais merci a tous et a toutes :  Paule, Claude, Marie-Eve, Anick …
mai 12, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.