L’intégration des personnes handicapés au travail

L’annonce de Walmart qui met fin à son programme d’intégration au travail de personnes handicapées en a choqué plus d’un. Toutefois, il n’en est pas de même dans tous les milieu et je me permets de vous partager mon histoire.

Mon fils qui a maintenant 19 ans est autiste. Il sera accompagné encore cette année par une intervenante du CRDI de notre région pour son emploi d’été. Son intervenante a elle-même contacté des employeurs et trouvé un travail qui maximisera son potentiel. Elle s’est occupée de négocier le tout et l’accompagnera pour l’intégration dans ce nouveau milieu. Elle le suivra tout au long de l’été, s’assurant qu’il est bien et que ses collègues de travail comprennent sa différence afin de faciliter son intégration.

Ce sera notre troisième été avec ce programme. Grâce à celui-ci, mon fils a pris confiance en lui et s’est un peu plus ouvert au monde qui l’entoure.

Il a enfin le sentiment d’être utile et « d’être comme tout le monde ».

Même si des géants comme Walmart décident de ne plus engager de personnes handicapés, sachez que plusieurs entreprises le font. Ainsi nos jeunes peuvent eux aussi contribuer à notre société. Je les remercie du fond du cœur de la part de tous les parents d’enfants handicapés, à besoins particuliers, et différents.

Un  merci tout spéciale a notre éducatrice du CRDI Madame Nathalie, ainsi qu’à Madames Ellen et  Bianka de notre Polyvalente qui sont présentent pour mon fils depuis plusieurs années. Grâce a ces femmes extraordinaires, mon fils a expérimenté différents milieu de travail.

Texte : Chantal
Photo : Gracieuseté Pixabay

 

mars 30, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.